Forums publics

Poser votre question

Toutes les questions (729)   |   Ils attendent une réponse (240)

Question

Disponibilité de droit délai de réintagration rémunération

mathou1977

Le 12/03/2020, 18h11

Saint-Denis

Je suis en disponibilité de droit pour
élever un enfant de moins de 8 ans depuis 5 ans. J'ai demandé ma
réintégration par courrier 3 mois avant l'expiration. Les RH m'ont
envoyé un courrier disant que ma réintégration aurait lieu le
20/03/2020 et qu'ils m’appelleraient pour me proposer un poste.
Nous sommes le 12/03/2020, je n'ai aucune nouvelle, on ne m'a pas
convoqué pour la visite médicale préalable. En lisant les textes,
j'ai vu que ma collectivité doit me réintégrer en surnombre 
tant qu'ils ne me trouvent pas de poste. Est-ce que je vais être
payée a partir du 20/03/2020 même si je n'ai pas de poste ? sur la
base de ma rémunération précédente ? Est-ce que ce salaire sera
majoré de l'avancement qui a dû intervenir pendant les 3 ans de
congé parental ? Juste avant d'être en congé maternité
j'avais demandé à réduire mon temps de travail à 80 % est-ce que
c'est cette base qui est toujours d'actualité pour me rémunérer
(dans mon courrier de demande de réintégration je n'ai pas précisé
que je souhaitait reprendre à 100 % ça me paraissait évident
puisque mon poste initial est à 100 % (j'ai biensûr été remplacée
sur ce poste depuis longtemps)

A partir de quand dois-je m'inquiéter
si je n'ai pas de nouvelle ? Quoi faire ?

Merci

Voir la dernière réponse    J'ai une réponse

Modifier ou supprimer votre question

  •  
  •      

    Sélectionnez une action

    La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

    Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

  • Ce champ est obligatoire

Envoyer la demande   Annuler

Votre demande à bien été prise en compte.

Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

Fermer

4 réponses par 4 membres

 
  • franssouze77

    Le 14/03/2020, 05h06

    Vert saint denis

    Bonjour Mathou1977,
     Avez vous contacté votre employeur pour lui rappelé votre situation afin qu'il puisse se préparer à vous réintégrer ces prochains jours?
    Vous deviez être réintégrée à temps plein sur un poste équivalent à celui que vous occupiez puisque  le temps partiel doit être demandé chaque année de manière expresse.
    Il se peut cependant que votre employeur vous propose un poste qui soit géographiquement éloingné de votre affectation passée,d'ou l'intérêt que vous avez à provoquer rapidement une décision de sa part... 

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • marion68200

    Le 14/03/2020, 09h15

    colmar

    Bonjour , 
    J'ai été en dispo pour convenances perso (j'ai travaillé dans le privé pendant 9mois). J'avais anticipé ma reprise comme vous selon les délais légaux, comme vous, et à j-1mois n'ayant pas eu de nouvelles j'ai recontacté les RH. Je ne sais pas si j'ai été oubliée ou si cela correspondait à leur retroplanning. 
    Je précise que j'ai la chance d'être dans une grosse collectivité et il y avait pas mal de mouvements à cette période.
    J'ai pris les devants et ai consulté les offres d'emploi publiées (celles proposées ne m'intéressaient pas), et j'ai pu reprendre sur un poste que j'ai choisi. 

    Par contre, a mon avis :
    - vous risquez d'être réintégrée dans les mêmes conditions que précédemment, il vaut mieux leur faire part de votre souhait de 100%.
    - si je ne me trompe pas les avancements et autres évolutions de salaires sont "gelées" pendants un congé parental ou dispo (qui sont des sortes de sorties d'effectifs) 
    - pour les visites médicales : médecin agréé = obligatoire avant la reprise / médecine de prévention = peut être fait après la reprise (délai 8jours?1mois?)
    -enfin,javais vu les mêmes éléments que vous, si la collectivité n'a pas de poste à vous proposer au jour de la reprise, elle doit vous rémunérer (je ne connais pas les conditions exactes) 

    À votre place je les contacterai pour mettre tout cela au clair.. Vu les actualités votre reprise sera sûrement différée ce qui vous permettra d'être rémunérée tout en leur laissant le temps de vous trouver un poste adapté !?

    En espérant vous avoir été utile, 
    Au plaisir d'avoir de vos nouvelles,
    Bonne journée 

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • marion68200

    Le 14/03/2020, 09h17

    colmar

    Ps : un appel téléphonique ne sera pas de trop, ou plutôt un mail si vous préférez pouvoir conserver une trace écrite ! 

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • YPB

    Le 14/03/2020, 10h51

    Votre
    situation de "non poste" peut aujourd'hui si elle se prolonge mener à votre
    licenciement dans quelques années. En effet, la loi "transformationi
    de la fonction publique"  a modfié l'article 97 de la loi
    de 1984 sur les fonctionnaires territoriaux qui n'ont pas de poste,
    ceux/celles référencés comme Fonctionnaire Momentanément Privés
    d'Emploi affectés aux CDG après 1 an de surnombre. Voici la note
    d'application de la DGCL du 16 décembre 2019
    2https://www.collectivites-locales.gouv.fr/fonctionnaires-momentanement-prives-demploi-fmpe

    Un
    élu par l'article 72 de la Constitution (plus forte que la loi
    française) n'a aucune obligation de vous proposer un poste. Il peut
    aussi supprimer un poste à son bon vouloir, les instances du
    personnel n'étant que consultatives et les représentants ayant à gérer
    aussi leur propre carrière.  Dans la fonction publique d'Etat
    un FMPE aura 3 propositions de postes. Dans la FPT ce n'est pas le
    cas. Aujourd'hui ça ne coûte pas cher de se séparer d'un
    fonctionnaire territoriral. Cet article a été piloté par la
    sénatrice Catherine Do Folco  (voir le site du Sénat) après
    qu'elle a aussi produit un article moins brutal dans la loi
    "déontologie et obligation des fonctionnaires" considérant
    qu'il fallait une incitation pour bouger les FMPE qui s'installeraient
    dans une forme de confort. Il y a officiellement autour de 500 FMPE
    de catégorie C à cadre A (il y en aurait plutôt 1500). Bcp
    d'élus ont déjà fait savoir qu'après les municipales ils allaient
    réduire leurs services souvent par manque d'argent et les
    difficultés énormes à boucler les budgets. Il est important de
    préciser que ces FMPE dont vous risquez fort de faire partie si vous ne
    trouvez pas rapidement un poste n'ont pas fait de faute
    professionnelle. Certains ont même pris une dispo pour essayer de
    créer une boite; d'autres un détachement pour un autre employeur,
    leur poste  ayant été supprimé pendant leur absence et l'élu
    se refusant de créer un poste à leur garde à leur retour. Il vous
    est aussi possible, sans trop tarder, de négocier une rupture
    conventionnelle, avant le tourbillon du CDG, ces ruptures ayant un
    succès inespéré (et un peu inquiétant quand même - voir dans la
    gzette les malaises des territoriaux  

    https://www.lagazettedescommunes.com/662084/attractivite-des-carrieres- pourquoi-les-collectivites-sont-a-la-peine/)
    : 38%des
    collectivités envisageaient de recruter, selon une étude menée
    HoRHizons en 2019 (entre le dire et vraiment le faire???) ; 45% des
    agents en poste seraient prêts à travailler dans le privé pour une
    meilleure rémunération ; 52% des
    agents en poste ne sont pas satisfaits de la politique d’égalité
    des chances au sein de leur collectivité, selon le baromètre
    "marque employeur" de La
    Gazette (2019) 

     

    P { margin-bottom: 0.21cm }
    A:link { so-language: zxx }

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

Votre réponse

Vous devez être connecté pour poster.

Fichier n°1   Supprimer

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.

FORUMS PROFESSIONNELS 

Publicité