Toutes les questions (36)Ils attendent une réponse (9)

Poser votre question

Question

Documentaire d'Envoyé Spécial (France 2) sur les polices municipales

gazette-abonne2

Le 11/09/2014, 15h05

Abonné(e) Gazette

Vous avez regardé le reportage « Police municipale :
une vague bleue » dans l'émission « Envoyé spécial », diffusé jeudi 11 septembre sur France 2 ? Réagissez et commentez avec d'autres policiers municipaux et acteurs de la sécurité locale, sur le forum du Club prévention sécurité.

Voir la dernière réponse    J'ai une réponse

Modifier ou supprimer votre question

  •  
  •      

    Sélectionnez une action

    La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

    Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

  • Ce champ est obligatoire

Envoyer la demande   Annuler

Votre demande à bien été prise en compte.

Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

Fermer

20 réponses par 19 membres

 
  • 10146478

    Le 11/09/2014, 20h50

    Abonné(e) Gazette

    Bonsoir à tous,

    Je viens de
    regarder le reportage d'envoyé spécial ; j'avoue avoir attendu avec
    beaucoup d'impatience cette diffusion, en espérant que les
    journalistes se pencheraient enfin positivement sur ce métier et sur
    ces agents qui quotidiennement assure la sécurité de leurs
    concitoyens.
    Dès la présentation du reportage, j'ai constaté
    que les questionnement était principalement négatifs ou plutôt
    qu'ils insinuaient un doute sur la qualité des agents que ce soit en
    terme de formation, de compétences, etc.

    Comme je n'aime pas
    juger au premier abord, je me suis dis qu'il s'agissait peut être
    d'une accroche pour attirer le public...
    Que nenni, je me suis
    rendu compte que finalement l'idée première sous entendue dans la
    présentation est demeurée tout au long du reportage.

    Or, mes
    premières impressions à la fin de ce reportage (qui sont restées
    au moment où j'écris) ce résument en deux points :

    1)
    méconnaissance du travail de la Police Municipale

    En fait, je
    n'ai pas vraiment perçu le travail qui constitue la majeur partie
    des missions des policiers municipaux = la proximité, les
    interventions du quotidien, enfin toutes celles qui sont aujourd'hui
    presque exclusivement prises en charges par les Policiers
    Municipaux.
    Je n'ai vu qu'un semblant d'intervention qui est bien
    loin de refléter les capacités d'une grande partie des policiers
    municipaux.
    A ce titre, il serait peut être utile de rappeler que
    la formation initiale d'application (FIA) ne dure peut être que 6
    mois mais que les agents sont également soumis à une formation
    continue régulière.
    Peut être aurait il fallu que les
    journalistes à l'origine de ce reportage se penchent sur ces
    formations pour se rendre compte que la qualité des professionnels
    de la sécurité ne se mesure pas uniquement sur les formations mais
    aussi sur les qualités humaines des policiers qui se forment encore
    plus sur le terrain que dans des écoles (comme tout
    professionnel).

    Alors qu'en déduire, peut être que j'aurais
    aimé voir un peu plus de concret et pas uniquement entendre dès le
    début comme tout au long du reportage des a priori sans fondement et
    distillés à l'attention des téléspectateurs. C'est d'autant plus
    dommage que ceux qui verront ce reportage ne pourront s'empêcher de
    douter de leur police municipale malgré l'investissement que je
    tiens à saluer de la plupart des policiers.

    Quant à
    l'armement des agents, si les journalistes connaissaient mieux les
    missions des policiers municipaux peut être se rendraient ils compte
    que l'armement des Polices Municipales n'est pas une caprice mais
    simplement une décision malheureusement objective permettant de
    donner les moyens à ces agents de plus en plus exposés de se
    protéger d'autant plus lorsqu'ils sont en première ligne.
    A ce
    titre, et j'en appelle à d'autres témoignages, mais lorsque l'on
    voit certain équipages de Police Nationale composés en majorité
    d'ADS disposant d'armes létales avec une formation minimaliste...
    Que devrions nous penser...

    Enfin, je rappellerai que la
    sécurité publique est l'apanage des Maires en vertu du CGCT
    (article 2212-2) et ce depuis fort longtemps  et qu'il s'agit
    d'une compétence obligatoire et non facultative, laissant à l’État
    principalement le maintien de l'ordre public.

    2) Seconde
    impression = un partie pris qui décrédibilise le métier

    Et
    c'est bien le plus navrant ; je pense à tous les agents qui ont
    choisi ce métier par conviction et sacerdoce ; comment expliquer aux
    téléspectateurs que cette représentation de la Police Municipale
    n'est peut être même pas un pâle reflet de la réalité.

    Je
    dirige un service de police municipale depuis plus de 5 ans et s'il
    est vrai qu'il y a de bons comme de mauvais professionnels, dans la
    grande majorité je tire mon chapeau à ces agents qui
    quotidiennement sont au service de jour comme de nuit, des
    habitants.

    J'en arrive à espérer que peu de personnes aient
    regarder ce reportage, au delà des professionnels qui ont été, à
    mon avis, profondément déçus.

    Espérons que le prochain
    reportage soit meilleur.

    Sébastien RUEL

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • FDC10547

    Le 11/09/2014, 22h50

    Cette émission démontre que les reportages peuvent servir à mauvais escient et ce pour manipuler et influencer les auditeurs à certaines fins. Ce reportage ne reflète pas du tout la réalité de la profession des policiers municipaux. Les scènes choisies pour la diffusion et la façon de commenter le reportage sont faites pour faire croire que les policiers municipaux sont incompétents, mal formé et qu'ils ne servent à rien. Et oui au montage il est très facile de ne choisir que les images qui seront réductrices et de couper certaines scènes car si elles ne sont pas montrées entièrement ou sorties de leur contexte le sens ou la signification pourra paraître tout autre et il pourra également être entièrement erroné. Voilà comment on fait de la désinformation et une forme d'intox . C'est honteux et pas très déontologique. Je pense que les reporters qui ont réalisés cette émission n'aimeraient pas qu'on diminue,ridiculise, décrédibilise leur profession. Ils n'ont même pas conscience du mauvais impact que cela peut faire auprès du public ( ou si malheureusement)et les conséquences, la répercussion qu'il y aura sur le terrain pour les policiers. Ces journalistes oublient également qu'en essayant de blesser cette profession de policier ils vont toucher et blesser des hommes et des femmes qui font ce métier. Je suppose que ces journalistes ont une rancœur, "une dent" contre la police municipale ou des "comptes" à régler. Dans la finalité le public ne connaîtra pas les compétences et donc ne saura pas ce que peut réellement faire ou ne pas faire la police municipale ni à quoi elle sert, ses modes fonctionnement, les modalités de recrutement, son organisation hiérarchique avec ses catégories....En plus c'est grotesque et puéril de soumettre en conclusion du reportage que les collectivités territoriales pourront faire des économies en supprimant les services de police municipale: on sent vraiment que le journaliste commentateur souhaite la disparition de cette corporation. C'est vraiment le reportage le plus nul et navrant.

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • loky78

    Le 12/09/2014, 02h49

    reportage honteux, dénigre la profession, attaque politique à peine masquer.
    c est une honte de passer ce genre de document sur notre profession, sans conaissance aucune.
    croyez bien que la population est bien contente d'avoir des policiers qui arpentent le bitume et risque leurs vies.
    ca me donne envie de vomir.

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • Philippe59242

    Le 12/09/2014, 05h32

    Montrer la formation des jeunes recrues et les critiques opoposées lors des examens ne va t'il pas créer dans l'esprit du public une confusion avec les personnels formés et performants?

    Pourquoi laisser parler un commissaire qui dit que la coopération est interessante.. en d'autres termes il se sert des effectifs de la PM pour palier les carences PN et ensuite lui faire critiquer une action pour lesquelle la PN ne bouge pas le petit doigt et qui pourtant est la premiere cause du sentiment d'insécurité?

    La police municipale a beaucoup d'endroit est la seule sur la voie publique mais celà apparait trop peu dans les reportages.

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • FDC

    Le 12/09/2014, 05h41

    Cette émission démontre que ce genre reportages peut servir à "mauvais escient" et ce pour manipuler, influencer les auditeurs à certaines fins. Ce reportage ne reflète pas du tout la réalité de la profession des policiers municipaux. Les scènes choisies pour la diffusion et la façon de commenter le reportage sont faites pour faire croire que les policiers municipaux sont incompétents, mal formés et qu'ils ne servent à rien. Et oui!!! au montage il est très facile de ne choisir que les images qui seront réductrices et de couper certaines scènes car si elles ne sont pas montrées entièrement ou sorties de leur contexte le sens ou la signification pourra paraître tout autre et il pourra également être entièrement erroné. Voilà comment on fait de la désinformation et une forme d'intox . C'est honteux et pas très déontologique d'un point vue journalistique. Je pense que les reporters qui ont réalisés cette émission n'aimeraient pas qu'on diminue,ridiculise, décrédibilise  leur profession. Ils n'ont même pas conscience du mauvais impact que cela peut faire auprès du public (ou si malheureusement) et les conséquences, la répercussion qu'il y aura sur le terrain pour les policiers. Ces journalistes oublient également, en essayant de blesser cette profession de policier, qu'ils vont toucher et "blesser" personnellement des hommes et des femmes qui font ce métier . Je suppose que ces journalistes ont une "rancœoeur", "une dent" contre la police municipale ou des "comptes" à régler.  Dans la finalité le public ne connaîtra pas les compétences et donc ne saura pas ce que peut réellement faire ou ne pas faire la police municipale ni à quoi elle sert, ses modes fonctionnement, les modalités de recrutement, son organisation hiérarchique avec ses catégories....En plus c'est grotesque et puéril de soumettre en conclusion du reportage que les collectivités territoriales pourront faire des économies en supprimant les services de police municipale: on sent vraiment que le journaliste Paul SANFOURCHE souhaite la disparition de cette corporation. C'est vraiment le reportage le plus nul et le plus navrant que j'ai pu voir.
    Envoyé de mon iPhone

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • 10050134

    Le 12/09/2014, 05h54

    Abonné(e) Gazette

    Monsieur le Maire de Saumur n'a rien compris, j'espère que la délinquance et les incivilités (crottes de chien, tags, dégradations, conflits de voisinage, bruits et tapages, terrains en friches, etc...) vont exploser dans sa Commune et quand il aura demandé à la Gendarmerie de le faire, il va certainement faire machine arrière et j'espère bien qu'il sera vioré aux prochaines élections !!!!

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • roki84170

    Le 12/09/2014, 06h03

    Lamentable, une fois de plus on sali notre profession. Notamment avec un chef de service qui se la pête devant les caméras qui se casse la figure et qui rentre au poste comme un grand bléssé de guerre.Qui s'excite dans la voiture quand il se met à la poursuite d'un automobiliste, qui joue à robotcop et qui en finalité n'arrive pas à attraper le protagoniste.  Moi cela fait plus de 33 ans que je suis policier municipal et mon quotidien n'a pas été de jouer au gign. Faire respecter les arrêtés municipaux avant tout, notre mission première, rendre compte de tous délits , infractions à l'OPG, renseigner les autres administrations. Maintenat le Maire de Saumur a entièrement raison de dissoudre sa police municipale qui a un coût élevé dont les résultats ne sont pas probants. Il recentre bien le problème , la sécurité est un rôle de l'état. Alors le problème dans la police nationale nous avons à faire à des fonctionnaires qui restent des fonctionnaires. Cette vague bleue qui émerge dans l'ensemble des Mairies provient du laxisme dont fait preuve les forces d'état la police nationale et la gendarmerie et l'ensemble de nos institutions qui magouillent en permanace et à tous niveaux.
    Je suis content d'être en fin de carrière quand je vois tous ces Maires qui nous font faire tout et nimporte quoi pour assurer la prochaine éligibilité.
    C'est un ensemble qu'il faudrait revoir.

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • louxor17

    Le 12/09/2014, 06h53

    Abonné(e) Gazette

    bonjour,

    j'ai effectivement régardé le reportage et jusqu'au bout. Quand je dis jusqu'au bout c'est qu'il fallait en avoir envie. un tel dénigrement de la profession, c'est pire que notre quotidien.

    Ils doivent bien rires tous ceux qui doutent que ce soit dans les ministères, les commissariats, les collectivités...que dire de ce DDSP qui se laisse aller à des commentaires sur les images montrées par le journaliste. Il ne doit pas etre au contact du terrain ...c'est vrai que ses policiers ne le font jamais. Pire ils reçoivent des consignes de laisser partir plutôt que de créér un accident.

    Il est amnésique, juste à garges les gonesses (95) ou deux jeunes sont morts après la course poursuite d'une moto (gros titres dans la presse et nuits d'émeutes) ou dans un transformateur mais c 'est vrai eux sont nationaux...

    Là avec ce reportage plus de doutes, on ne sert à rien puisque SAUMUR dégraisse, WOIPPY ferait n'importe quoi et au CANNET c'est le SUD de l'ITALIE.

    Encore merci à France 2 pour cette enquête à charge, d'avoir pris ces exemples et pas ceux des communes où le collègue est seul pour faire son métier, loin de toute considération que cela soit de sa collectivté comme des services de l'état. La vraie police municipale, celle du quotidien, celle de la proximité, où nous sommes constamment sollicités pour pallier les manques. 

    Ne comparons pas les villes avec du personnel nombreux et bien équipé et celles où même pour avoir une paire de chaussures de service il faut que le conseil municipal se prononce. Et oui c'est ça le quotidien de beaucoup de collègues.

    Mon aversion pour ce type de journaliste est confortée en voyant son argumentaire.

    Que dire de cet ASVP du CANNET qui déverse sa bile sur la Maire et ses anciens collègues.  Il ne connait pas l'ordre illégal ? il n'a pas précisé qu'il n'était pas policier mais personnel technique sous contrat. Sûrement saisonnier. que le fait de conserver un uniforme chez lui peut être répréhensible puisqu'il se doit de le reverser.

    Peut-être que ce journaliste, qui aujourd'hui à parmis ces amis sur twetter ou facebook environ 20.000 policiers municipaux, a eu à faire face de des collègues?

    bien cordialement.

    Chef de service de 1ére classe

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • DESVAUX8

    Le 12/09/2014, 08h33

    Abonné(e) Gazette

    A l’évidence journalisme ne rime pas avec professionnalisme !

    Quelle est l’intérêt d’un reportage sur la police municipale
    qui se contente de montrer un agent de police municipale en fin de
    formation qui hésite en répondant à une question de l’évaluateur… une voiture de PM qui met quelques secondes de
    trop à se garer lors d’un exercice d’évaluation… un ancien ASVP dont le CDD n’a
    pas été reconduit (pour quelles raisons d’ailleurs ?)et qui trouve dans cette émission l’occasion de se
    venger en dénonçant des pratiques qui, si elles sont vraies, n’ont rien à voir
    avec le quotidien des policiers municipaux et le professionnalisme qui les
    anime…

    Que dire d’un fonctionnaire de la police nationale qui
    semble désapprouver une intervention de la PM de Woippy si ce n’est poser la
    bonne question : mais où sont les forces de sécurité de l’Etat pendant ce
    temps-là ?

    Et la conclusion de ce reportage affligeant consistant à
    montrer la suppression d'une police municipale pour des raisons
    purement économiques (Il ne faut pas avoir honte pour remettre en cause l’achat
    de gilet pare-balles des policiers municipaux) démontre bien que le journaliste
    n’a pas tout compris à la question de la sécurité publique, rien compris non
    plus aux multiples missions des policiers municipaux qui eux, sont sur le terrain,
    parfois 24 heures sur 24 !

    Je partage la colère des policiers municipaux face à un
    reportage qui cherchait surtout l’anecdote et la caricature !

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • PM064845

    Le 12/09/2014, 08h49

    Abonné(e) Gazette

    Déçu, encore un reportage qui montre les policiers municipaux comme des cowboys insuffisament formés et qui travaillent à la limite de la légalité sous la coupe des Maires. Le DDSP intérogé avait un discour emprunt d'aprioris et cherchait un bouc émissaire pour expliquer des émeutes dans des quartiers laissés à l'abandon par la police nationale.
    Leurs moyens sont en baisse, les notres en hausse, ce n'est pas une raison pour freiner l'inévitable mutation de la sécurité en France, qui se raproche enfin du fonctionnement de ses voisins européens.
    A quand un reportage qui montrera le vrai visage de la fonction, dans sa diversité et sa proximité avec les concitoyens. A quand interrogera on des directeurs ou des chefs de service, conseillers techniques des Maires, passionés par leur métier et qui fassent passer autre chose que l'image d'une police privée à la recherche d'adrénaline.
    Encore une fois, déçu.

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • Alaindamar

    Le 12/09/2014, 13h09

    OLIVET

    Abonné(e) Gazette

    Ce reportage ne retrace pas du tout les missions des policiers municipaux, c'est lamentable de montrer notre profession de cette manière alors que nous sommes la troisième force de police en France et reconnue dans le code de la sécurité intérieure !!!

    A quand un vrai reportage digne de ce nom sur notre mission quotidienne ?

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • Remi10

    Le 12/09/2014, 17h12

    Toutes ces réactions sont intéressantes. Par contre, si je suis d accord avec vous pour dire que beaucoup d agents de police municipale veulent bien faire leur travail, il faut reconnaître aussi qu il y a des dérives. Ces dérives sont malheureusement très très courantes de part la proximité entre la Pm et le pouvoir politique. Je pense qu il y a très peu de policiers municipaux qui diront le contraire. Quels sont les agents qui n ont jamais reçu un ordre du maire leur demandant de faire une action quelque peu limite ? Quels sont les agents qui n ont pas reçu un ordre du pouvoir politique leur demandant de ne pas verbaliser untel ou untel ou de lever le pied sur la verbalisation a l approche d une élection ? De ne pas faire ce PV d urbanisme car il s agit d une connaissance du maire ? Le souci de la pm c est l indépendance et la proximité avec le politique. Si les consignes étaient faites votre travail dans le respect des lois et je n interfère pas ok !! Mais qui peut le dire à mon avis très peu d agents ou alors ils font preuve d une hypocrisie flagrante. Ceci ne remet pas en cause le travail nécessaire accompli par la pm et la réelle police de proximité qu elle représente si elle n est pas détournée de sa mission et si certains ne se prennent pas pour des cadors parmi les rangs des policiers. Faire de la police de proximité en combinaison comme le Raid ou le Gign je ne pense pas que cela soit la meilleure approche et avec des gros 4x4 pour impressionner comme ça était annoncé. Remettons chacun et chaque chose à leur place et tout ira pour le mieux. Si l état se désengage alors créons réellement une police municipale mais indépendante et qui puisse travailler de façon équitable et impartiale. Merci

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • louxor17

    Le 12/09/2014, 19h02

    Abonné(e) Gazette

    bonsoir Rémi10,

    très intéressant votre raisonnement, mais vous touchez au propre de l'homme et du pouvoir. ce que vous semblez décrire dans notre profession l'est tout autant dans celle de l'Etat. qui est le plus répréhensible celui qui exécute un ordre ou celui qui le donne ? est-ce illégal ? si oui cela compromet-il un intérêt public ? voilà la question que nous devons nous poser et surtout avoir la réponse. Sinon gare aux sanctions.

    le principe de l'oeuf et la poule.

    pas de leçon de déontologie, je crois que tous ceux qui portent un uniforme et qui ont fait de leur vie professionnelle une remise en question permanente savent de quoi je parle. être au service de l'autre. voilà le principe.

    mais vous Rémi10 vous savez de quoi vous parlez ? cette question n'a rien d'agressif ne la prenez au premier degré.

    ne pas voir ce que l'on vous montre mais plutôt chercher à voir ce que l'on vous cache.

    bien à Vous.

    Chef de Service de 1ére classe.
     

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • ccasccs

    Le 13/09/2014, 06h45

    Abonné(e) Gazette

    bonjour,

    Et bien encore un reportage qui démontre que le dicton "l'information est la désinformation" prend tous son sens.

    En effet, quel simulacre, quelle démagogie, alors que cette profession mérite le respect.

    Evidement, nous ne sommes pas les forces de sécurité de l'etat, car un tel reportage ne pourrait etre diffusé (images controlée), alors défoulons nous sur la municipale c'est si facile.

    Voila une des raisons qui conforte le sentiment d'un manque de reconnaissance, c'est accablant je dirai meme gargantuesque.

    Alors, courage et persévérance feront que ....un jour, chers amis Policiers le commun des mortels sera la vérité, c'est écrit.....

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • VP68

    Le 14/09/2014, 08h16

    « C'est tout à fait regrettable de
    faire un reportage sur la police municipale en choisissant uniquement des
    villes, des services qui ne répondent pas au Code de déontologie, à la rigueur
    professionnelle et qui salissent l'image d'un beau métier. Un parallèle avec un
    service qui travaille avec le devoir de probité eut été pertinent!

    Le rapprochement des missions entre police nationale et police municipale est
    tout aussi regrettable: les policiers municipaux n'ont pas du tout les mêmes
    prérogatives, ils ne peuvent donc pas se substituer aux policiers nationaux.

    Autre remarque: le souci d'indépendance dont fait référence le journaliste ne
    s'applique pas en partie à la police municipale.
    En effet, d'une part, les agents de police municipale exécutent, sous son
    autorité, les tâches relevant de la compétence du maire que celui-ci leur
    confie: c'est très sérieux, puisque c'est la loi qui le prévoit!
    D'autre part et c'est une garantie d'indépendance, le agents de police
    municipale rendent compte immédiatement à tout officier de police judiciaire de
    la police nationale ou de la gendarmerie nationale territorialement compétent
    de tous crimes, délits ou contraventions dont ils ont connaissance.

    Je pense également que le journaliste aurait dû maîtriser d'avantage son sujet
    et rectifier le malheureux témoignage de l'agent de surveillance de la voie
    publique: un A.S.V.P. ne fait pas partie de la police municipale!

    En outre, l'armement des policiers municipaux n'est pas un caprice de maire, c'est le préfet qui délivre au maire l'autorisation d'acquisition d'armement et qui autorise le port d'arme à l'agent.

    Enfin, le modèle exposé du Cannet à travers la présentation de Mme le Maire et
    des policiers municipaux, est à vomir! Non seulement ce qui a été montré doit
    être dénoncé, mais ces personnes ne méritent plus d'occuper les fonctions
    qu'ils exercent… »

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • angéliqueduvigneres

    Le 16/09/2014, 00h40

    arcachon

    « La Police Municipale encore clouée au pilori »

    communiqué du SDPM : http://www.sdpm.net/2014/09/envoye-special-sur-fr2-reaction-du-sdpm.html 

    (je suis sûr que la pravda supprimera ce message)

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • LEGARDE

    Le 16/09/2014, 05h05

    Bonjour chers amis policiers,

    Je suis garde champêtre chef, et avant tout , il faut être prudent quand des journalistes veulent faire un reportage sur notre métier de policier ! Car une fois le reportage terminé, c'est toujours le journaliste qui a le derier mot et ça peut faire mal. Un reporter peut vous poser des questions, enregistrer le tout, et ensuite il fait un montage en changeant le sens des ses questions et il met les réponses que vous avez donné, là ou ça l'interesse !!!  Par contre aucun mot sur les garde champêtre et la fusion entre la Police Municipale et la Police Rurale. C'est à dire l'arrivée de la Police territoriale. Personne en France n'est au courant de ce changement,  à part Jean Pierre Pernaud qui a encore bafouillé dans son reportage et dit n'importe quoi. Franchement l'information est vraiment nul en France. Il y a aussi les A.S.V.P. qui feraient mieux de changer d'uniforme, s'ils ne veulent pas être confondus avec des policiers. 
    Bonne continuation et courage à tous. Alain FATOUT

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • Remi10

    Le 16/09/2014, 06h26

    Bonjour Aigrettes,

    Je me prends pas mal votre remarque. Sauf votre respect, je pense savoir effectivement de quoi je parle. Je sais que dans les forces de police de l'état tout n'est pas rose, loin de là comme je sais que dans la police municipale il ya des gens très compétents et sérieux. Ce que je remets en cause ceux sont les petits arrangements politiques souvent demandés ou ordonnés. Un OPJ qui a connaissant d'un délit va faire son boulot en lien direct avec le Procureur de la République, et son patron hiérarchique sera au courant mais n'aura pas à intervenir.  Par contre, quand on sait, et là si vous connaissez le métier vous ne me direz pas le contraire, qu'un élu vous demande de ne pas verbaliser à tel endroit ou vous demande de fermer les yeux sur telle chose, là c'est quelque peu dérangeant. J'ai beaucoup de connaissances dans la police municipale et ils me racontent tous la même chose. Comme vous le soulignez fort justement c'est le propre de l'homme et du pouvoir. Mais, par exemple, quand on embête un administré pour une broutille par rapport à une procédure d'urbanisme faite en bonne et due forme et que l'on ferme les yeux sur l'entreprise d'à côté qui a construit illégalement en empiétant sur le domaine public, alors oui ça me gêne. Car l'administré on l'ennuie car soit-disant c'est un C.. et l'entreprise on lui fout la paix car ceux sont des connaissances des élus et des gens influents. Ceci n'est qu'un exemple parmi d'autres choses et n'est pas dirigé contre les agents de la PM. Ceux-ci peuvent agir quand même effectivement mais par rapport aux forces de l'état et bien le maire peut aussi ne pas titulariser untel, peut diminuer certaines primes à d'autres ou carrèment remplacer le responsable de la PM car il ne marche pas dans son sens. C'est en ces termes que la proximité avec les élus est dérangeante car ils ont la main mise directe sur leur service et agents, ils sont pas tous compétents car non formés et parfois se moquent un peu des règles déontologiques. Bonne journée   

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • 11422515

    Le 16/09/2014, 08h27

    Une fois de plus, un reportage qui ne reflète pas la réalité du terrain pour tous ceux et celles qui oeuvrent au quotidien à la police de proximité. Je suis profondément déçu d'avoir regardé cela.
    Comme le souligne, le collègue garde champêtre, il aurait peut être été plus intéressant de parler du projet de police territoriale avec les gardes champêtres que de mettre en lumière cet asvp élu FN à la pm du cannet. Pour votre information, messieurs les journalistes, les asvp ne sont pas des policiers municipaux.

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

  • MARINETTE 56

    Le 17/09/2014, 08h06

    AUSSONNE

    J'ai cotoyé au quotidien des policiers municpaux de proximité dans un quartier qui font  leur travail avec passion , à l'écoute des habitants,des associations, de la vie locale dans un souci du mieux  vivre ensemble, ce sont de vrais mediateurs  sans trop de repression , juste pour rappeler les droits et les devoirs de chacun, pour rendre acteurs  du changement les habitants ,   c'est  ce qui faut dans les
    quartiers , les villes ,
    tout le monde ne peut pas etre mediateurs , c'est un vrai metier à part entière;
    ces policers etaient  presents  sur toutes  les actions d 'animation du quartier en uniforme  pour etre bien identifiés , bien reconnus et implqiués dans les actions  de prévention aupres des enfants, des jeunes, dans des actvites sportives ,ils font un vrai travail sur la  fonction parentale en complementarite des acteurs sociaux et éducatifs;  Ccomme dans certains metiers ou secteurs  , il y a des derives, moi je n'ai pas connu ceci de  leur part et ce reportage donne un mauvaise image de leur mission,
    Mais sachez que parfois ils peuvent subir   des pressions  au niveau national de par leur superieur ou elus pour faire des actes qui ne sont  pas dans leurs missions, c'est sans doute le cas dans votre reportage ;
    alors il faut mieux s'en prendre à ceux  qui leur infligent ces directives  car eux aussi  ils ont besoin de leurs salaire , de faire vivre leur famille  et ils n'ont pas le choix peut  etre ;merci de refaire un reportage sur leur mission ;
    cordialement  

    Modifier ou supprimer votre réponse

    •  
    •      

      Sélectionnez une action

      La modification de votre message sera effectuée par le modérateur, pour cela copiez le texte de votre message initial et collez-le dans le champ ci-dessous en apportant les modifications souhaitées.

      Pour le supprimer indiquez nous le motif de votre demande.

    • Ce champ est obligatoire

    Envoyer la demande   Annuler

    Votre demande à bien été prise en compte.

    Un modérateur effectuera ces mises à jour ou reviendra vers vous pour de plus amples informations.

    Fermer

Votre réponse

Vous devez être connecté pour poster.

Fichier n°1   Supprimer

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.

Forum Metiers